Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 20:12

L'article choquant d'un journaliste choqué ;

Une remise en cause de la relation affectueuse qu'on a avec les animaux ; comme si devions obligatoirement n'avoir de lien qu'avec l'humain

 

Lien à lire sur : http://www.20minutes.fr/societe/845356-chat-homme-comme-autres

 

Le journal invite les propriétaires de chats à laisser leurs témoignages ou leurs commentaires sur reporter-mobile.@20minutes.fr.

 

coucou-chat3

 

Voici ce que je leur ai envoyé pour ma part, suite à la lecture de cet article :

 

Cette étrange enquête mélange beaucoup de choses. La méthodologie me semble très contestable car elle pose d'emblée un jugement de valeur, voire un jugement moral  ; alors qu'en sciences humaines on se doit de ne considérer que des faits avec une méthodologie précise.

Ainsi, dans l'exemple des cadeaux faits aux chats en diverses occasions, l'analyse du journaliste est tout simplement impossible en l'état : soit on fait une enquête sur les cadeaux faits sur les chats - et dans ce cas-là on demande à quelles occasions, dans quelles intentions les cadeaux sont faits, soit on se cantonne à dire que des cadeaux sont faits aux chats = "les gens sont anthropomorphiques donc cons !"

Et tout l'article est du même acabit.

On pose des jugements de valeur sans poser d'analyse préalable. Le pire est l'affirmation selon laquelle les gens solitaires ont des animaux, donc posséder un animal éloigne des relations sociales ! Une méthodologie plus précise aurait décrit le lien entre animaux et solitude, ou aurait cherché à découvrir par des questions bien amenées les causes RÉELLES de la solitude.

Il est d'ailleurs probable que l'on aurait découvert à cette occasion que les gens cherchaient du réconfort auprès de leurs animaux faute de relations sociales et non l'inverse.

N'oublions pas qu'un animal, en l'occurrence un chat (puisque c'est une fixette dans l'article de ne pas évoquer par exemple les chiens) ne juge pas votre apparence, ne regarde pas votre statut social. Il ne vous abandonne pas sauf lorsqu'il meurt. Il ne pensera même pas à vous poser un lapin sans vous donner ensuite de nouvelles. Les gens peuvent vous rejeter, pas un chat que vous traitez bien.  Le chat est fidèle, un ami humain pas forcément, et pas fiable sur la durée...

Vous êtes choqués parce que 56% des gens se confient à leur chat ? Moi, c'est ceux qui racontent leur vie sur Facebook à des inconnus, qui hurlent contre la télé quand il y a du foot, ou qui parlent dans leur iphone pour savoir si la météo est bonne qui me sidèrent. L'animal est plus vivant qu'un ordinateur ou autre objet technologique.  

Bien entendu, les gens savent que les chats ne comprennent pas - en mots - leurs états d'âme. Et quand bien même, se confier à son chat fait faire des économies à la Sécu, c'est donc une bonne nouvelle !

Ce n'est pas plus idiot que de voir les femmes devenir séniles à la vue d'un bébé... D'ailleurs agrandir la famille est sans doute plus restrictif en terme de relations sociales que d'avoir un chat (on voit moins ses amis avec un enfant sur les bras, on a moins de liberté pour sortir, etc.)

En outre, il n'est pas rare de voir des familles entières considérer l'animal comme un membre à part entière. Et heureusement ! Il n'en sera que mieux traité.

Oui, l'humain s'isole. Mais ce n'est pas à cause des animaux, qui sont même le dernier rempart contre la folie et l'exclusion totale de la société (exemple des SDF). En outre, certaines prisons américaines confient des chats à des détenus pour qu'ils s'en occupent et apprennent la responsabilité : ici les chats sociabilisent les hommes, n'en déplaise à Martine Lafon-Baillou.

"Quand l’humanisation flirte avec le malsain" : ce serait alors dire que les millions de Français vivant avec leur chat et les aimant naturellement seraient donc malsain. Or, il n'y a rien d'anthropomorphique là-dedans.

Et quand bien même, ces gens ne font de mal à personne.

Si déguiser son chat en père Noël pour cette occasion, c'est le placer sur le même plan que l'être humain, alors c'est penser ainsi qui est choquant.

Bref, un article bien pensant, bien dans l'air du temps, qui consiste à rejeter tout amour des animaux sans autre forme de réflexion et sans jamais, ô grand jamais, chercher à découvrir les vraies problèmes de notre société.  

Un fantasme, bourré de préjugés, écrit par un journaliste qui de toute évidence, n'aime pas les chats.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qu'est-Ce Que Le Terrier ?

  • : Le terrier de Meghann
  • Le terrier de Meghann
  • : Coucou à toi et bienvenue dans l'antre du terrier de Meghann ! Dans chaque galerie de mon terrier se trouve peut-être l'information que tu cherches ! Galerie principale : les animaux. Galeries annexes : loisirs (cinéma, musique, mangas ou télé), créations et écriture, politique-travail-ville, Internet... N'hésitez à pas à tout farfouiller dans les souterrains pour trouver votre pépite d'or !
  • Contact

Locataire Du Terrier

  • Meghann
  • Diplômée d'un master (bac+5) en Sciences du Langage, puis formée un an à l'Institut de Préparation aux concours de l'Administration Générale.

Mes dessins, à voir et à acheter, sur : http://emi-gemini.deviantart.com/
  • Diplômée d'un master (bac+5) en Sciences du Langage, puis formée un an à l'Institut de Préparation aux concours de l'Administration Générale. Mes dessins, à voir et à acheter, sur : http://emi-gemini.deviantart.com/

Liens & Vidéos

Un lien vers une page qui n'existe plus ?

Une vidéo qui n'est plus disponible ?

 

N'hésitez pas à me signaler - commentaires ou contact - toute anomalie, je tenterai de la corriger au mieux !

Pour Fouiller Dans Le Terrier

Loyauté

http://i716.photobucket.com/albums/ww164/uncletogie/futurama-loyalty.gif

 

 

 

Zone Zen