Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 10:42
L'image de la lâcheté
L'image de la lâcheté

Alors regardez cette image, personnification entière de la notion d'abandon.

Repost 0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 20:01

Le quokka emmerdé par les selfies des cons, un bébé orque qui apprend à nager, la naissance miraculeuse d'un bébé wombat, des animaux handicapés qui se battent pour marcher, un parc qui veut réconcilier les hommes avec les loups, un porc-épic nommé ambassadeur des animaux sauvages en Alaska, la redécouverte d'un oiseau disparu... A lire !

Repost 0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 19:49

Le lion d'Abyssinie menacé, Fondation Assistance aux Animaux qui s'enrichit sur le dos des donateurs, le dernier homme de Fukushima qui prend en charge les animaux abandonnés sur place, un journaliste qui ne sait pas que l'homme est omnivore (et non carnivore), l'Union Européenne complice des abattoirs de la honte, le lobby de la chasse a encore frappé sur le droit, le trafic des tigres en Chine par les politiques, un producteur de foie gras relaxé d'actes de cruauté... Voici un aperçu des articles lus ces derniers jours.

Repost 0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 19:26

Des frontistes bourguignons pro-chasse qui jouent aux pleureuses, un rappeur - et un journaliste - qui confond encore et toujours "végétarien" et "végétalien", des animaux accros aussi au cannabis, le métier de "broyeur de poussins mâles" (ce que omet de préciser le site 7sur7.be) que personne ne veut exercer, l'euthanasie de centaine de koalas affamés seule solution - de facilité ? - pour l'Australie, un chien lâchement empoisonné lors d'un concours canin, de la fourrure synthétique qui en réalité n’est pas du synthétique véritablement, mais de la peau de chats ou de chiens au Canada... Condensé d'articles lus ces dernières semaines...

Repost 0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 22:02

Encore un ami des animaux qui s'en va...

Sam Simon, co-créateur des Simpson mais aussi philantrope et grand amoureux des animaux, est décédé à l'age de 59 ans, d'un cancer du côlon.

Ma passion pour les animaux et contre les abus qu’ils subissent vient du fait que ces créatures qui pensent et ressentent des émotions ne peuvent pas parler pour se défendre. Je pense que c’est ma responsabilité de parler en leur nom.

Sam Simon

 

Outre léguer une partie de sa fortune à la cause animale, il a directement contribué à aider et sauver la vie de certains animaux avec notamment :

- Soutien à la Sea Sepherd (il a notamment offert un bateau)

- Sauvetage de chiens dans les refuges pour animaux et leur dressage pour aider les personnes handicapées

- Sauvetage de 425 chinchillas lors du rachat d'une ferme d'élevage dans le but de libérer les animaux et don de 100 000$ pour veiller à ces animaux dans le futur et pour leur trouver une maison d’adoption afin d'y terminer leur vie

- Sauvetage d'un taureau qui était inapte à la reproduction et donc envoyé à l'abattoir

- Aide à la fermeture des zoos en bordure de route

- Transfert des animaux de cirque vers des sanctuaires

- Financement de refuges pour les chiens abandonnés

- Créations de fondations

- Sauvetage de 17 ours avec la Peta

-  sauvetage d'un éléphant en Inde

- Don d’un million de dollars à des pêcheurs pour qu’ils ne chassent pas de phoques

Sa générosité n’a pas seulement bénéficié aux animaux : il a ainsi financé largement le programme Feeding Families, qui vient en aide à des familles pauvres des banlieues américaines. N’ayant pas d’enfant et n’étant pas marié, il a voulu aider jusqu’au bout ceux qui étaient dans le besoin.

En outre, il ne craignait pas la mort :

Quelque part, j'ai fini entouré de gens qui m'aiment, prennent soin de moi et feraient n'importe quoi pour moi. C'est ce qu'on appelle le bonheur. Je crois que j'aurais peut-être eu un problème pour m'autoriser ça avant.

Le cancer a été un combat, un voyage, une aventure et la plus incroyable expérience de ma vie.

Je n'ai jamais été aussi heureux.

Sam Simon

 

Cet homme était un saint, un vrai.

Repost 0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 13:07

Carton rouge pour Francetv info pour cette phrase inspirée à propos d'une pieuvre qui a cherché à sortir de son aquarium :

Et ceux qui n'ont pas eu peur devraient jeter un coup d'œil à cette vidéo, qui rappelle à quel point les pieuvres peuvent être dangereuses et voraces.

 

Dangereuses et voraces... pour les crabes !

La vidéo mise en lien est en fait une pieuvre qui bondit hors de l'eau pour attraper un crabe, une pratique courante selon les spécialistes.

Là, l'auteur de l'article sous-entend que les gens auraient dû avoir peur de cette pieuvre car elle aurait pu les dévorer tout cru !

Un article sponsorisé par Ségolène Royal ?? 1

1 Ségolène Royal est réputée pour sa méconnaissance des sujets envers qui elle a des préjugés durables (voir ses points de vue sur les mangas). Pour justifier l'abattage des loups, Mme Royal joue avec emphase sur des craintes héritées des contes de Perrault. « Il y en a beaucoup trop ! Tous les jours il y a des attaques, les troupeaux sont décimés, c'est abominable, s'émouvait-elle dans Le Monde en juillet. Même les enfants ont peur, ça les empêche de dormir. »

Repost 0
Published by Meghann - dans Défense animale
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 21:03

Sur Facebook il y a beaucoup de pages, de groupes et d'événements où des individus postent des images sadiques et cruelles d'animaux violentés.

Ces images montrent des animaux vivants piétinés, enfoncés dans des bocaux, brûlés vifs ou abusés sexuellement.

Peu importe combien de fois vous signalez ces pages, groupes, événements et images à Facebook, vous obtenez toujours la même réponse:

"Merci d’avoir pris le temps de signaler quelque chose qui vous semble contraire à nos standards de la communauté. Nous avons examiné le commentaire que vous avez signalé comme contenant de la violence explicite et avons déterminé qu’elle n’allait pas à l’encontre de nos standards de la communauté." (Source : Facebook).

Apparemment, Facebook considère que la violence ne peut être perpétrée qu'à l'encontre des êtres humains. Mais l'agressivité contre les animaux est tout aussi inacceptable et immorale. Facebook et certains utilisateurs ne semblent pas voir la chose sous cet angle.

Bettina Bergener

 

Seules solutions : boycotter Facebook, ou pirater les photos des pages de ces barbares pour y inclure une paire de seins, Facebook étant plus réactif dès qu'il s'agit de nudité...

Repost 0
Published by Meghann - dans Défense animale
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 20:42

Frédéric Nihous et Marc Laffineur demandent la destruction des nids de cormorans pour soutenir les pisciculteurs.

En 2015, les exploitants ont l’autorisation de tuer 850 oiseaux. Pas un de plus, car l’espèce est protégée. « Les autorisations de tirs ne suffisent plus, il faut permettre la destruction des nids »

Marc Laffineur

 

L'animal est protégé, mais il est autorisé à en tuer 850 individus ?

L'Etat français sait ce que veut dire "protégé" ?

Repost 0
Published by Meghann - dans Défense animale
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 20:36
Une de Charlie Hebdo sur la chasse
Une de Charlie Hebdo sur la chasse

La société évolue, mais visiblement pas les politiques.

Claude Bartolone, Bernadette Chirac, Pierre Lellouche, Frédéric Péchenard... Ces gens-là se prennent pour des petits aristocrates.

"On vient avec nos fusils, des armes dangereuses à ne pas mettre entre toutes les mains"

Au cours de ces parties, les politiques de gauche croisent des politiques de droite, et inversement. "Avec la complicité liée à la chasse, des liens se créent, c'est une autre tonalité"

Claude Bartolone

Repost 0
Published by Meghann - dans Défense animale
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 21:42
Et s'il était temps de prendre au sérieux les défenseurs des animaux ?

Vingt ans à endurer les railleries. Stéfan Mandine, 45 ans, ne mange plus de viande depuis «la préhistoire du végétarisme en France». Si pendant longtemps «on prenait les “végé” pour des hippies ou des marginaux», il a l'impression que son combat commence à être «pris au sérieux» dans les médias et la société civile.

Face à quelqu’un qui décide de ne plus manger de foie gras, ne plus porter de fourrure ou de manteau de cuir, il y a toujours un sceptique pour lever les yeux au ciel. Les arguments sont souvent les mêmes: la tradition, le plaisir, et puis... «ce n'est pas la priorité». Entaché par une communication tantôt tire-larme, tantôt mièvre, et par l’image de certains représentants misanthropes, comme Brigitte Bardot condamnée plusieurs fois pour des propos racistes, le message de cause animale a du mal à être entendu.

Christian Lauvert a 55 ans. Végétarien depuis peu et militant à l'association de protection animale L214, il s’amuse de ceux qui le prennent pour un «illuminé, un extraterrestre, voire un extrémiste sur les réseaux sociaux». «C’est difficile de se remettre en question, confirme Stéfan Mandine, qui est membre de l’association marseillaise Alarm, les gens ont l’impression qu’on veut les faire culpabiliser et réagissent par l’agressivité.»

Pourtant, désormais, les Français sont informés du sort des animaux. Ils «ne peuvent plus botter en touche», considère Brigitte Gothière, co-fondatrice et porte-parole de L214 (l'article L 214-1 du code rural est le premier en droit français dans lequel les animaux ont été qualifiés d'«êtres sensibles»).

Pour expliquer ce fond de moquerie, il faut revenir un peu en arrière.

Les sociétés de protection des animaux sont créées au milieu du XIXe siècle par des élites intellectuelles qui voulaient protéger les chevaux et autres «animaux ouvriers urbains», comme les appelle le sociologue André Micoud. Ces hommes de pouvoir entendent surtout «maîtriser la violence populaire exprimée dans la cruauté envers les animaux», développe Christophe Traïni, auteur de La cause animale.

Mais, avec la révolution industrielle, ces animaux disparaissent des villes. Rapidement, ce sont les femmes de la haute bourgeoisie qui prennent le relais dans ces sociétés en s’occupant d’animaux de compagnie. Or, «dans un contexte machiste, les choses dont s’occupent les femmes suscitent des moqueries, des quolibets», explique André Micoud. «A partir de là, on a une très forte délégitimation de la cause animale qui apparaît comme “une cause de bonnes femmes”», confirme Christophe Traïni.

Une image ternie et la montée en puissance des questions sociales suffiront à éloigner le soin aux animaux des problématiques à traiter pendant des décennies. Ça aurait été «ne pas respecter la hiérarchie face à la misère humaine», résume André Micoud. «La priorité des causes est une critique récurrente. S’occuper des animaux, ce serait ne pas s’occuper des humains», explique Jérôme Michalon, spécialiste des relations entre humains et animaux.

Un argument encore régulièrement avancé en 2015. Sauf que «presque 100% des gens qui nous reprochent de nous engager ne font rien. Ni pour les animaux, ni pour les humains», raille Stéfan, qui adhère aussi à Amnesty International.

Depuis les années 1960, les atouts théoriques s’additionnent. La libération de la femme a permis de décoller l’image «mémère» des militants, les études dans les domaines de l’écologie, de l’éthologie, de l’éthique animale ont donné une assise scientifique à la cause. Pour Hugues Bernard, quadra qui milite depuis ses 18 ans, ces découvertes ont permis de montrer qu’«on n’est plus l’animal supérieur». Comme le remarque André Micoud, la différence entre «eux» et «nous» s’est atténuée, «on parle désormais de “culture animale” et de “conscience animale”», remarque-t-il. Persuadé qu’«on va assister à une politique des petits pas», il considère que «le cercle de ceux qui ricanaient se rétrécit»

En 1976, des millions de téléspectateurs suivent les premières émissions de «30 millions d’amis». Si le grand public est séduit, «on m’accueillait à l’Assemblée avec des miaulements et des aboiements», se souvient Reha Hutin avec une pointe d’amertume.

Dans les années 1990, le mouvement antispéciste se structure en France dans les milieux libertaires, «porté par des gens qui refusent le pouvoir, la hiérarchie, la domination et la souffrance au sens large», explique Catherine-Marie Dubreuil, ethnologue.

"Notre meilleur allié c’est l’image, cela fait un électrochoc qui se diffuse via les réseaux sociaux"

Reha Hutin, présidente de la fondation 30 millions d'amis

 

La recherche ne prête pas une oreille attentive au sujet. «La communauté sociologique est ringarde», tacle André Micoud qui admet que de «petites ouvertures» sont perceptibles. Un brin amer contre les «mandarins» de l'Hexagone quand il compare avec une production canadienne bien plus riche, il n'oublie pas qu'«en s'occupant d'écologie, on s'est fait très mal voir, et les animaux c'est encore pire. Car la sociologie, est née avec la révolution industrielle, et elle a conservé l'image de l'homme du progrès, de la maîtrise de la nature»

Repost 0

Qu'est-Ce Que Le Terrier ?

  • : Le terrier de Meghann
  • Le terrier de Meghann
  • : Coucou à toi et bienvenue dans l'antre du terrier de Meghann ! Dans chaque galerie de mon terrier se trouve peut-être l'information que tu cherches ! Galerie principale : les animaux. Galeries annexes : loisirs (cinéma, musique, mangas ou télé), créations et écriture, politique-travail-ville, Internet... N'hésitez à pas à tout farfouiller dans les souterrains pour trouver votre pépite d'or !
  • Contact

Locataire Du Terrier

  • Meghann
  • Diplômée d'un master (bac+5) en Sciences du Langage, puis formée un an à l'Institut de Préparation aux concours de l'Administration Générale.

Mes dessins, à voir et à acheter, sur : http://emi-gemini.deviantart.com/
  • Diplômée d'un master (bac+5) en Sciences du Langage, puis formée un an à l'Institut de Préparation aux concours de l'Administration Générale. Mes dessins, à voir et à acheter, sur : http://emi-gemini.deviantart.com/

Liens & Vidéos

Un lien vers une page qui n'existe plus ?

Une vidéo qui n'est plus disponible ?

 

N'hésitez pas à me signaler - commentaires ou contact - toute anomalie, je tenterai de la corriger au mieux !

Pour Fouiller Dans Le Terrier

Loyauté

http://i716.photobucket.com/albums/ww164/uncletogie/futurama-loyalty.gif

 

 

 

Zone Zen