Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 11:40

 Le sort des lévriers galgos espagnols est effroyable. Quand ils ne servent plus à la chasse ou à la course, on s'en débarrasse de manière abominable : traînés derrière une voiture sur plusieurs kilomètres, brûlés à l'acide, jetés vivants dans un puits, pendus dans les bois...

 

Mais l'enfer est aussi à l'intérieur. Pour preuve Yugu, un superbe chien à parrainer sur le site www.actuanimaux.com

Lisez son histoire sur la vidéo :

 

 
L'action d'une association espagnole qui découvre l'enfer des galgos :
 
Repost 0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 14:50

Sur un catalogue de jouets (très précoce Noël cette année !) j'ai découvert un jeu dont je juge l'utilité douteuse.

 

fourmisDans la rubrique "Pour mieux connaître la nature", le jeu en question " Mini-monde des fourmis", est utilisable dès l'âge de 6 ans.

 

(cliquer sur l'image ci-contre pour l'agrandir)

 

Le concept ? "Un vivarium rempli d'un gel nutritif pour élever les fourmis et les observer creuser des tunnels !"

 

Et le catalogue de jouets fournit le moyen d'avoir des fourmis, heureusement non incluses dans la boîte : "il ne te restera qu'à te procurer les fourmis en les ramassant ou en les commandant par internet !"

 

Cruelle façon d'observer la nature, et en particulier les fourmis...

 

Les fourmis sont des insectes sociaux formant des colonies (fourmillières) contenant de quelques dizaines à plusieurs millions d’individus.

 

*Comment un enfant, s'il ramasse des fourmis, peut créer une colonie dans son vivarium-jouet s'il n'y a pas de reine ?

 

En effet, seul 1% des espèces de fourmis recensées dans le monde sont des fourmis sans reine. Elles vivent dans des colonies très réduites où des ouvrières se reproduisent de temps à autre.

 

*Autre question : que pensez-vous que l'enfant fera des fourmis, une fois le gel nutritif épuisé ?

 

Il les laissera dans leur vivarium, sans se douter qu'elles finiront par mourir s'il ne les relâche pas...

N.B : je me souviens qu'enfant, j'avais ramassé un têtard dans une rivière et je l'ai gardé dans un verre d'eau. Il se nourrissait de plantes, jusqu'à ce qu'il soit en âge de manger des insectes. Mais à l'époque je ne le savais pas, personne ne m'avait rien dit, et le pauvre est mort dans mon verre. Cela a été une grande tristesse pour moi lorsque je suis rentrée de l'école et que je le voyais flotter, sans bouger malgré mes coups de crayon pour le toucher...

 

Tout ça pour dire qu'il est certes important que dès le plus jeune âge, les enfants apprennent à connaître la nature pour mieux l'aimer et la protéger. Mais il y a d'autres moyens que ce jeu "d'intérieur" de sensibiliser les enfants à la beauté et au respect de la nature, faune et flore. A commencer par la communication et la démonstration.

 

Dans le jardin ou dans une forêt, combien d'animaux peuvent être observés ! C'est aux parents d'instruire leurs enfants, de leur montrer la beauté d'une colonie de fourmis en train de s'organiser dans leurs galeries, ou encore les papillons et autres abeilles en train d'accumuler pollen et nectar des fleurs. Faire des promenades, tout en s'arrêtant pour entendre le cri perçant de la buse, observer le vol du geai des chênes avec ses ailes d'un superbe turquoise ! Observer aux jumelles les nids ou le héron dans sa rivière, en train de pêcher des petits poissons...

 

Bref, que les adultes prennent le temps de sortir les enfants de la maison, et de leur enseigner, quelle que soit la manière, la vie des animaux qui nous entourent.

Mais pas de leur laisser un "jouet artificiel" comme celui-là, dont je doute de l'intérêt éducatif, sans surveillance et sans instructions. Où est l'intérêt pédagogique de voir quelques fourmis manger du gel et "creuser", sans jamais rejoindre une fourmillière ? Et je ne parle pas de ce commerce de fourmis par Internet, dont le catalogue parle !

Il s'agit juste d'une plaque de verre !

N'est-ce pas plus fascinant, quitte à rester à la maison, de regarder un documentaire sur la vie des fourmis, visiter de véritables vivariums (Insectarium de Besançon, qui montre des fourmillières organisées avec la température adéquate, où il est possible d'observer à travers la vitre les nombreuses galeries, et suivre les fourmis dans des tunnels qui les amènent à une autre fourmillière) ? Ou tout simplement, sortir prendre l'air pour les observer dans l'herbe...

 

Un article à lire absolument, sur les raisons pour lesquelles il ne faut pas acheter des fourmis via Internet : http://www.myrmecofourmis.fr/spip.php?breve2 

 

Les questions-réponses sur les fourmis, et notamment sur le fait de mélanger des "familles" et la nécessité de les maintenir dans le noir : http://pagesperso-orange.fr/apef.france/Faq.htm

 

Voir également : Kit d'élevage de phasmes : aussi cruel et inutile que le jeu avec les fourmis...

 

Petite histoire sur les fourmis (plus de détails sur Wikipédia) :

 

Les fourmis se développent, en passant par trois stades successifs : œuf, larve, nymphe puis adulte (sans croissance à l’état adulte).

La larve, privée de pattes, est particulièrement dépendante des adultes. Les larves et les pupes doivent être maintenues à température constante pour assurer leur développement et sont souvent déplacées parmi les diverses chambres de couvée de la fourmilière. Les différences morphologiques majeures entre les reines et les ouvrières, et entre les différentes castes d’ouvrières quand elles existent, sont induites par le régime alimentaire au stade larvaire. Quant au sexe des individus, il est génétiquement déterminé : si l’œuf est fécondé, l’individu est alors diploïde et l’œuf donnera une femelle (ouvrière ou reine) ; s’il ne l’est pas, l’individu est haploïde et forme un mâle

Une nouvelle ouvrière passe les premiers jours de sa vie adulte à s’occuper de la reine et des jeunes. Ensuite, elle participe à la construction et au maintien du nid, puis à son approvisionnement et à sa défense.

Chez certaines fourmis, il existe également des castes physiques. Selon leur taille, les ouvrières sont mineures, moyennes ou majeures, ces dernières participant plutôt à l’approvisionnement.

Repost 0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 13:14

Il est toujours positif qu'un acteur, surtout de grande renommée, prenne position pour la cause animale. Aujourd'hui, c'est Alain Delon qui soutient Brigitte Bardot dans son combat contre l'abattage d'environ 400.000 phoques au Canada "dans des conditions ignobles".

 

phoque.jpgLa chasse au phoque est ouverte depuis le 28 mars sur la côte atlantique canadienne.

L'Union européenne a interdit la vente des produits dérivés du phoque à l'intérieur de ses frontières, notamment la viande, l'huile, la graisse, les organes ou la peau de ces mammifères marins.

 

Cette interdiction vise à empêcher les méthodes de chasse cruelles qui ne garantissent pas une mort instantanée.

Cependant, même avec une "mort instantanée", on ne doit pas accepter le produit de la chasse, voire même du braconnage !

C'est une méthode d'un autre âge, qui doit être révolue...

 

Dans une lettre au Premier ministre canadien, Alain Delon estime que "cette surenchère dans l'horreur est une provocation, après la fermeture du marché européen aux produits issus de cette boucherie".

"Mais c'est surtout une attitude irresponsable car la mortalité des jeunes phoques est très élevée cette année en raison du manque de glace", poursuit-il.

"Sortir l'artillerie lourde - avion de repérage, navires de pêche -  pour aller traquer les quelques survivants est une honte !", s'indigne l'acteur.

Dans son courrier, Alain Delon demande au Premier ministre canadien Stephen Harper "d'intervenir personnellement et de mettre un terme immédiat à cette saison de chasse qui a déjà fait bien trop de victimes.

"Les Français sont très attachés au Canada mais ils ne comprennent pas cette politique d'extermination, alors qu'il est urgent de mener une politique de préservation", estime Alain Delon.

 

Merci M. Delon, de mettre votre notoriété au service de la cause animale !!

 

Lire aussi : Le canada : le massacre de bébés phoques est un sport ; autopsie d'un pays en perdition

                     Résumé de Thalassa du 27 novembre 2009 sur les phoques moines

                    Sauvez les phoques en refusant d'acheter du sirop d'érable canadien !

                    chasse aux phoques : l'Europe recule

                   De la viande de phoque dans nos assiettes

                   La chasse aux phoques : la honte !

Repost 0
Published by Meghann25 - dans Défense animale
commenter cet article
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 11:21

flower.jpgVous êtes peut-être de ceux qui ont découvert le suricate à travers la série documentaire diffusée sur France 5 "le clan des suricates"...

Vous avez peut-être regardé la dernière saison connue (saison 4) intitulé "le clan des suricates : la relève"...

Vous vous êtes attachés à des suricates tels que Fleur, César, Léo, Shakespeare, Carlos ou encore Carmen...

 

Depuis plus d'un an, les fans qui étaient actifs sur le forum http://www.forum.timonlamangouste.com/index.php attendaient les nouvelles d'une éventuelle saison 5, mais rien n'est venu... Aucune information n'est disponible sur l'état de la série télévisée.

Cela intervient après la mort accidentelle de la femelle dominante des Moustache, Samba, écrasée par une voiture peu de temps après la fin du tournage de la saison 4 (d'ailleurs sortie en DVD uniquement aux Etats-Unis et Australie - zone 1).

 

carlos.jpgEn revanche, force est de constater que l'étude scientifique menée par Cambridge depuis plus de 10 ans sur les suricates subsiste toujours !

Pour connaître le nom des groupes actuellement étudiés, les groupes dits "perdus" (dont nos chers Starsky), les noms des mâles et femelles dominants de chaque groupe ainsi que la localisation de leurs territoires, c'est à cette adresse :

 

http://friends.kalahari-meerkats.com/index.php?id=meerkat-groups0 (pages en anglais)

 

Lire aussi : Hommage aux suricates de la série Meerkat Manor

                     Le clan des suricates : Meerkat Manor

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 23:38

C'est tellement bien pensé, et je suis dans cet état d'esprit !

 

Quand on ne trouve pas son repos en soi-même, il est inutile de le chercher ailleurs.“

Repost 0
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 14:13

En pleine promotion de son dernier film I love you Phillip Morris, Jim Carrey était linvité du JT de TF1. Et apparemment il apprécie beaucoup la présentatrice vedette !

 

Repost 0
Published by Meghann25 - dans cinéma
commenter cet article
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 21:06

Tout le monde a plus ou moins peur des produits faits en Chine.

 

Mais pouvez-vous différencier, parmi les produits que vous achetez, lesquels sont fait aux USA, Philippines, Taiwan ou Chine ?

    

Les 3 premiers chiffres du code-barres d'un produit indiquent en fait le code du pays où le produit a été fait. 

Exemples :

Tous les codes qui commencent par : 690, 691, 692 jusqu'à 695 sont tous de la Chine.

 
Le code 471 est fait à Taiwan.

 

Sans-titre.jpg


De nos jours, les Chinois savent que les consommateurs ne préfèrent pas les produits 'faits en Chine'. Alors ils n'indiquent pas de manière lisible le pays dans lequel sont faits les produits.


Cependant pour le savoir, vous pouvez maintenant vous référer aux codes-barres.

 

Souvenez-vous des 3 premiers chiffres 690 à 695 qui indiquent 'Fait en Chine'.


Voici tous les codes-barres utilisés :   


00  à  13 : Etats-Unis et Canada  
30  à  37 : France 
40  à  44 : Allemagne 
49           : Japon
50           : Grande-Bretagne
57 ~        : Danemark 
64 ~        : Finlande 
76 ~        : Suisse et Liechtenstein 
628 ~      : Arabie Saoudite 
629 ~      : Émirats Arabes Unis 
740 à 745  : Amérique Centrale 
480 à 489  : Philippines

Repost 0
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 19:56

L'adjudant qui a écrit ce poème fait l'objet d'une mesure disciplinaire.

 

"Selon une source proche de l’enquête, l’Adjudant aurait été été entendu pendant près de deux heures par l’inspection générale de la gendarmerie, descendue de Paris. Il serait poursuivi sur le plan disciplinaire pour : « Avoir diffusé sur internet et intranet Gendarmerie, des propos outrageant à l’encontre du Président de la République, et “incitation à la révolte” ! » Pas moins que ça !

Il est suspendu de ses fonctions et va faire l’objet d’une sanction et d’un déplacement d’office. A moins que la machine ne s’emballe…et qu’en haut lieu on exige sa tête sur un plateau d’argent…"

 

Source : http://adefdromil.org/?p=4341

 

Aux prochaines élections il faudra réfléchir avant de voter...

IL PLEUT SOUS NOS KÉPIS !


 

Il faisait beau alors, le jour où j’ai signé !
Je me souviens comme j’étais fier de m’engager,
D’être formé à ce métier par mes aînés…


 

Du bon droit je voulais être le soldat,
Dans le respect des traditions et des hommes.
Du citoyen, à tout faire je serai l’homme !


 

De ma personne alors, j’ai donné sans compter.
Ma famille dans cette voie s’est trouvée liée.

Mes devoirs étaient les siens sans qu’elle ait signé…

Nos Gradés, nos Officiers étaient nos modèles.
Ils savaient nous motiver et nous ordonner.
Alors nous étions soudés, unis et fidèles…


 

Nous savions des sacrifices la juste raison,
Et étions tous reconnus “Servants de la Nation !”

De la France, la plus noble et vieille Institution.


 

Un nouveau Roy fût nommé, et tout a changé.
Diviser pour mieux régner, tel était son but !

Il y parvint bien, précipitant la chute !


 

Pour ce faire, il choisit bien parmi les nôtres,
Ceux d’entre eux les plus vénaux, les moins fidèles,

Leur fit tant miroiter, qu’il furent ses “apôtres”.


 

Ces vendus et parjures aujourd’hui, ont ourdi
D’enterrer sans coup férir notre belle histoire…

De nous taire ils nous ordonnent, arguant : “Tout est dit !”


 

L’un des nôtres osa parler sans démériter,
se faisant ainsi le râle de notre douleur…

Il fût vite éliminé par ces fossoyeurs !


 

Aujourd’hui, Sainte Geneviève saigne et pleure,
Je sens bien ses larmes chaudes sous mon képi,

Comme si sur moi SARKOZY faisait son pipi…


 

Soldats nous sommes, et c’est debout que nous mourrons.
Et à l’instar de CAMBRONNE, “MERDE” nous dirons.

Nous briserons nos armes, mais nous taire “Pas question !”


 

Nous ne sommes que des hommes, soldats mais citoyens,
Et nos voix dans l’urne pèsent bien pour un scrutin…

Qu’on les entende ensuite, d’étonnant n’a rien.


 

Nous taire il ne faut point, surtout si c’est la fin !
Au pays des Droits de l’Homme, on dénie les miens.

Fidèle, loyal je suis, muet je ne suis point.


 

Même si tout est fini, que prévue est la fin,
Nous n’irons au sépulcre qu’après avoir tout dit.
Geneviève, Chère Patronne, Il pleut sous nos képis !

Adjudant A.

Dédié au Chef d’Escadron Jean-Hugues MATELLY

 

Toujours selon l’Association de défense des droits des militaires (ADEFDROMIL), cette "chasse aux sorcières" dans la Gendarmerie est inédite "depuis l’époque de l’épuration après la libération et celle de la fin de la guerre d’Algérie où quelques militaires ayant des sympathies OAS furent inquiétés".

"Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est symbolique de la mandature du président Sarkozy et de l’ambiance obsidionale qui règne à l’Elysée".

 

Lire : Gendarmerie : chronique d'une mort annoncée - parodie

        Hommage à la gendarmerie et aux gendarmes

Repost 0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 22:22

 La vidéo qui est présentée dans cet article a été supprimée du site Youtube. Mais vous pouvez la voir sur Dailymotion (voir ci-dessous), profitez-en tant que c'est possible !

Pour ma part je l'ai téléchargée afin d'en garder une trace. Vive la liberté d'expression, heureux les imbéciles, les bien-pensants et les moralisateurs de tout poil ! Continuons comme ça, à nous laisser faire, et la France ira bien... droit dans le mur !

 

Sarkozy avait dit, lors du procès de Charlie Hebdo pour avoir publié les caricatures danoises de Mahomet : "je préfère un excès de caricature qu'un excès de censure"

 

Une vidéo de jem82000  Petite parodie du film "La chute", sur la radiation du Commandant Matelly et le triste avenir de la Gendarmerie. Mettant en scène divers acteurs du pouvoir actuel.
Toutes mes condoléances à la Gendarmerie...

 

 

                     Hommage à la gendarmerie et aux gendarmes
Repost 0
Published by Meghann25 - dans humour
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 13:29

Qu'est-ce que la CITES ?

 

Selon le site Wikipédia, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES selon le sigle anglo-saxon) a pour objectif est de garantir que le commerce international des espèces inscrites dans ses annexes, ainsi que des parties et produits qui en sont issus, ne nuit pas à la conservation de la biodiversité et repose sur une utilisation durable des espèces sauvages. À cette fin, la CITES fixe un cadre juridique et une série de procédures pour faire en sorte que les espèces sauvages faisant l'objet d'un commerce international ne soient pas surexploitées.

Les quelque 34 000 espèces animales et végétales concernées sont réparties dans 3 Annexes I, II et III en fonction de la gravité du risque que leur fait courir le commerce international. La CITES vise à maîtriser ce risque en limitant les mouvements internationaux, qu'ils soient commerciaux ou pas, aux seuls spécimens accompagnés de permis/certificats prouvant que leur prélèvement est légal et compatible avec la pérennité de l'espèce concernée. Les documents CITES représentent donc une sorte de certification, de garantie d'utilisation durable. Leur authenticité, leur recevabilité et leur adéquation avec les spécimens qu'ils accompagnent sont contrôlées par les douanes en frontière.

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cites 

 

POURQUOI SE DEMANDER SI ELLE EST ENCORE UTILE ?

 

Les intérêts économiques l'ont emporté sur la conservation des espèces menacées lors de la conférence de la CITES à Doha, impuissante à imposer une régulation du commerce international sur des espèces marines emblématiques.

 

photo 1268411154060-3-0

 

Elle avait déjà refusé de s'occuper de l'ours blanc, pourtant symbole du réchauffement climatique, en ce qui concernait son commerce, et notamment le braconnage. Les instances présentes ont insistées sur le fait que l'ours souffrirait plus du réchauffement que de la chasse, alors que certaines associations soutenaient que le braconnage était un souci de plus pour l'ours polaire qui s'en serait bien passé. La CITES n'aurait pas à s'occuper de cela, selon le Japon. Exit la sauvegarde de l'ours blanc. Même le WWF n'a pas bronché, ce qui me suprend et déçoit à la fois...

j'achetais tous les produits estampillés WWF pour être certaine d'être en phase avec la nature...

 

Peu avant la clôture de la conférence, le Japon, qui ressort comme le grand vainqueur de cette réunion, a réussi à renverser la seule décision adoptée quelques jours plus tôt en faveur d'une inscription du requin-taupe (Lamna nasus) à l'Annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction (CITES).

La CITES aurait alors pu contrôler les exportations de ce poisson.

"Le Japon pense que la CITES ne devrait pas se mêler des espèces commerciales mais c'est un tort", a réagi le secrétaire général de la Convention, Willem Wijnstekers.

"La CITES sert trop souvent de service de réanimation", a-t-il par ailleurs regretté. "Bien souvent, quand les espèces arrivent à la CITES, c'est déjà trop tard."

 

Même le secrétaire général de la Convention, implicitement, se demande quelle place a la CITES. Quelle force elle peut imposer... Aucune, face à la pression d'un pays ou deux contre tous les autres....

 

Pour le conseiller scientifique de la Convention David Morgan, "une des objections soulevées, notamment par les pays en développement, concernait les impacts socio-économiques: ils comptent bien sûr, mais à long terme, le principal souci économique sera le manque de poisson, si la situation perdure".

Trois autres espèces de requins -- requin-marteau halicorne (Sphyrna lemini), requin océanique (Carcharhinus longimanus) et aiguillat commun (Squalus acanthias) -- ciblés pour le commerce lucratif de leurs ailerons, ont été retoqués à l'Annexe II, ainsi que les coraux rouges précieux des grands fonds et surtout le thon rouge d'Atlantique Est et de Méditerranée (Thynnus thunnus).

Le thon faisait figure d'hôte de marque à Doha, en raison des prix records qu'il atteint sur le marché japonais, premier consommateur mondial.

Tout au long des douze jours de travaux, le Japon a conduit un lobbying soutenu dans les couloirs de la conférence, renforcé par la présence de nombreux représentants des pêcheries asiatiques.

"Les ministres des pêches sont venus en force et ce sont eux qui ont fait les décisions", a relevé Céline Sissler-Bienvenu du Fonds mondial de protection des animaux (IFAW). "Jamais les délégations n'ont été aussi phagocytées par les pêcheries".

 

Pourtant, quand le thon aura disparu, il faudra que le Japon mange autre chose. Des méduses, comme le titre d'un documentaire diffusé sur Canal+ ?

La CITES, de par son refus, jette par la même occasion l'idée venant des Japonais eux-mêmes, le thon rouge d'élevage, certes plus gras que son prédecesseur sauvage, mais qui aurait pu être un bon compromis.

 

"C'est un triste, triste jour pour la conservation. La CITES était un traité qui réfrénait le commerce au nom de la conservation. Aujourd'hui, on restreint la conservation au profit du commerce", a regretté Sue Lieberman, directrice des politiques internationales au Pew Environment Group. "Qu'est-ce qui reste de cette conférence, au bout du compte, un ou deux lézards..."

 

Au moins ces deux lézards ont eu chaud !

 

"Tous les critères scientifiques pour une inscription de ces espèces étaient réunis, l'effondrement de ces espèces est évident", jugeait également le représentant américain Thomas Strickland. "En continuant à nous appuyer sur la science, nous finirons par arriver là où nous devons aller. Même les pays qui ne sont pas très encourageants aujourd'hui", assurait-il.

 

La CITES, entrée en vigueur en 1975, a déjà inscrit sous sa protection plus de 34.000 espèces dont elle interdit (Annexe I) ou régule (Annexe II) le commerce international. Tigres, éléphants, crocodiles ou esturgeons font partie de ses plus vieux abonnés, avec plus ou moins de bonheur.

A Doha, elle a ainsi maintenu la protection maximale sur les éléphants, s'opposant à la Tanzanie et à la Zambie qui réclamaient un assouplissement des règles pour leurs pachydermes. Parce qu'en dépit de la CITES, le braconnage des espèces convoitées reste florissant.

 

Apparemment c'est plus facile de s'opposer à deux pays d'Afrique qu'au Japon ou encore ce "très cher" Canada !

Repost 0
Published by Meghann25 - dans Défense animale
commenter cet article

Qu'est-Ce Que Le Terrier ?

  • : Le terrier de Meghann
  • Le terrier de Meghann
  • : Coucou à toi et bienvenue dans l'antre du terrier de Meghann ! Dans chaque galerie de mon terrier se trouve peut-être l'information que tu cherches ! Galerie principale : les animaux. Galeries annexes : loisirs (cinéma, musique, mangas ou télé), créations et écriture, politique-travail-ville, Internet... N'hésitez à pas à tout farfouiller dans les souterrains pour trouver votre pépite d'or !
  • Contact

Locataire Du Terrier

  • Meghann
  • Diplômée d'un master (bac+5) en Sciences du Langage, puis formée un an à l'Institut de Préparation aux concours de l'Administration Générale.

Mes dessins, à voir et à acheter, sur : http://emi-gemini.deviantart.com/
  • Diplômée d'un master (bac+5) en Sciences du Langage, puis formée un an à l'Institut de Préparation aux concours de l'Administration Générale. Mes dessins, à voir et à acheter, sur : http://emi-gemini.deviantart.com/

Liens & Vidéos

Un lien vers une page qui n'existe plus ?

Une vidéo qui n'est plus disponible ?

 

N'hésitez pas à me signaler - commentaires ou contact - toute anomalie, je tenterai de la corriger au mieux !

Pour Fouiller Dans Le Terrier

Loyauté

http://i716.photobucket.com/albums/ww164/uncletogie/futurama-loyalty.gif

 

 

 

Zone Zen